Alpha Grace
Dr Alpha Grace - Officiel website

MON DÉSIR EST QUE NOUS TRAVAILLONS ENSEMBLE, A LA RECHERCHE DE L’AFRIQUE, AVEC DES YEUX D’AFRICAINS …


JE SUIS PASSIONNÉ PAR LA MÉDECINE HOLISTIQUE.


J'ai documenté certaines des utilisations les plus pratiques des plantes de tous les jours pour leurs valeurs curatives et nutritionnelles pour la santé et le bien-être humain, et plus spécifiquement pour les Africains.

 

En tant que sociocriminologue, prédicateur, penseur et auteur, je fais la promotion d’un mode de vie sain et naturel,  en ayant recours à des aliments et à des médicaments non altérés dans la nature.

 

Dès le départ, mes interactions avec des hommes et des femmes d'expérience et les témoignages extraordinaires récoltés sur différents continents et d’après mes observations en Suisse, en Inde, en Amérique du Sud et en France où j'ai travaillé pour faire avancer la cause de la médecine traditionnelle africaine et fais des recherches dans les systèmes de connaissances africaines ;

 

J’étais prêt, sûr et persuadé d’une chose, c’est que je me devais de promouvoir ces connaissances et les faire pérenniser partout. Je travaille avec passion et rigueur. Je me définis comme un Panafricaniste résolu, qui a décidé de faire de la médecine traditionnelle africaine mon cheval de bataille pour restaurer la santé et le bien-être des Africains. 

 

 

Proposer des solutions africaines aux problèmes africains.

 

Mon travail a conduit à la création de la Fédération Africaine des Naturopathes à travers laquelle j'espère transmettre des connaissances ancestrales et les Arts de guérison, de sagesse et la science de nos Ancêtres et de nos chercheurs,  au monde.

 

Pour pratiquer, enseigner et actualiser des objectifs tels que la transformation sociétale, le développement communautaire, la conscience personnelle, réinventer la compréhension africaine et l'approche éducative de la vie, de la nature, de la science, des inventions et de la découverte, le leadership, la gouvernance, la spiritualité et l'autonomisation.

 

Voici l'idée: Nous sommes heureux ensemble en tant que communauté prospère ou malheureuse ensemble. Si nous travaillons tous ensemble, nous prospérerons tous et serons heureux ensemble.

 

PAR L’ÉCRITURE

Ma passion pour l'écriture est un atout inestimable pour réaliser mon objectif de documenter et de préserver mes connaissances et systèmes de pensée africains.

Je suis passionné par la documentation des résultats de mes expérimentations en spiritualité, connaissances traditionnelles de la médecine et de la culture africaine en relation avec le monde.

 

ORGANISATION COMMUNAUTAIRE.

Le travail d'équipe et le renforcement de la communauté se sont révélés être un moyen inestimable de faire beaucoup de choses en peu de temps. J'approfondis cette approche avec ma théorie de l'intelligence collective ciblée.

 

SANTÉ DE LA NATURE

La santé n'est pas seulement l'absence de maladie. La santé doit être considérée comme un tout: la nature, le corps humain et l'esprit humain.


Tous ces éléments doivent être mis en évidence pour maintenir une approche plus holistique de la santé et de la guérison.

Vos genoux sur nos gorges !

L’histoire de George Floyd assassiné par un policier Américain est l’histoire commune à tous les Africains et à leurs descendants afro-américains.


Étant donné que depuis 401ans , l’homme occidental, avec ses alliés vendeurs d’esclaves arabes, ont placé leurs genoux sur nos gorges.


Voici les raisons pour lesquelles ils nous empêchent, en tant que peuples et héritiers de la bonté du Dieu Infini, comme n’importe quel autre peuple, de ne pas être qui nous voulons être, de ne pas rêver de devenir qui nous voulons devenir, et cela, parce qu’ils ont toujours leurs genoux sur nos gorges.


Nous sommes intelligents et brillants, éveillés au-delà de toutes les éducations réductives que l’Occident propose ; malgré ceci , nous avons démontré que nous sommes plus brillants, intelligents et inventifs que n'importe quel être humain sur cette terre, nous avons réussi à franchir toutes les limites, des barrières et obstacles soient administratifs, humains, sociaux, spirituels, ou diaboliques, mais vous avez toujours vos genoux sur nos gorges.


Nous avons dirigé les plus grandes institutions, organisations et nations dans le monde, nous avons occupé des postes , fonctions et positions des plus hautes responsabilités dans le monde, nous avons inventé, créé et établi de grandes corporations , sociétés, organisations, des affaires ( et business) les plus prospères dans le monde, mais vous avez toujours vos genoux sur nos gorges !


Nous avons des compétences, capacités et des quotients intellectuels (IQ) comme quiconque, mais nous sommes réduits aux statuts de dealers, esclaves, laboureurs, immigrés, demandeurs d’asile, mendiants des papiers de séjours, pauvres, marginalisés et naufragés de la terre, parce que vous avez vos genoux sur nos gorges.


Quand un Africain réussi dans un monde que vous les Occidentaux croyez devoir, vous accaparer comme étant le vôtre, vous chercherez par tous les moyens à causer son échec et à lui créer des ennuis, parce que vous voulez toujours garder vos genoux sur nos gorges.


Aujourd’hui, nous renversons la vapeur et nous reprenons les droits sacrosaints et indélébiles, de devenir qui nous voulons devenir, d’être qui nous voulons être, et de vivre comme nous rêvons de vivre, sans avoir besoin de demander ou de chercher l’approbation de quiconque et cela est universel et valable dans tous les coins de la terre où l’homme africain et ses descendants se trouvent .


Nous avons décidé que la peur, les mépris, les violences, la pauvreté, les dominations , les humiliations et les échecs générationnels changent de camp.


Nous ne voulons de personnes ni des quelconques gouvernements, union de ceci ou de cela ; il faut que vous sachiez de maintenant que les règles ont changé, nous reprenons le contrôle et nous le maintiendrons aussi longtemps que cela nous semblera juste pour nos propres biens, si non, simplement jusqu’à la fin du temps.

 

Dr Alpha Grace, PhD

L'Afrique est un frêle Roseau et c'est là, sa force!

george floyd
Dr Alpha Grace
Dr Alpha Grace
Dr Alpha Grace

Nul ne connaît le nom du prochain Lumumba, Sankara, Mandela ou Kadhafi. En Afrique, certains hommes et femmes représentent une certaine tendance . Or, cette tendance est dangereuse pour l'impérialisme et le néocolonialisme.


Nous avons besoin des hommes et des femmes qui n’useraient pas du pouvoir à des fins de profits personnels et claniques, des hommes et des femmes qui montreront l’exemple d’austérité, de foi et d’intégrité.


Cher (res) frères et sœurs,

"Le tigre ne proclame pas sa "tigritude", comme le faisaient les évangélistes de la "négritude", mais il tue sa proie et la dévore!


Les intellectuels Africains doivent prendre des mesures conservatrices, c'est-à-dire : être apte, à découvrir une vérité scientifique par ses propres moyens ; je l'ai fait avec la Psynaturothérapie.


En se passant de l'approbation d'autrui, de savoir conserver ainsi son indépendance et son l'autonomie intellectuelle jusqu'à ce que les idéologues qui se couvrent du manteau de la science se rendent compte que l'ère de la supercherie, de l'escroquerie intellectuelle et de la manipulation occidentale est sans nul doute révolue.


Qu'une page est à jamais tournée dans l'histoire des rapports intellectuels entre peuples et qu'ils sont finalement condamnés à un dialogue scientifique sérieux, non escamoté au départ. De quoi mettre fin à l'orgueil européen qui baigne dans des réflexes racistes.


Comme d'autres peuples, tels les Japonais ou les Chinois qui se sont débrouillés tout seuls, l'Afrique dispose de nombreux atouts et de potentiels pour réussir.


Je suis Africain, je me glorifie et je suis fier du sang de mes Ancêtres qui coulent dans mes veines. Il est bon de savoir que : tout comme les Occidentaux s’étaient décidé à se lancer dans une conquête sans succès de la nature,  cet effort de conquête s’est soldé par leur propre division.


Dès lors, ils ne peuvent s'empêcher d'essayer de dominer et d'asservir d'autres peuples qui le confrontent , comme étant nécessairement une perpétuelle menace pour eux.

Attention il n’est nullement question ici des répétitions, apanage de la pensée positive-New-âge,

Je parle ici de révélation ou parole de connaissance à graver dans les cœurs par leur proclamation; pour mieux imprégner et pour saisir la responsabilité qui est la mienne.

 

Face à l’ immensité de cette Mission visionnaire, qui est de retrouver et de rétablir les anciens sentiers d’autre fois. Des sentiers qui avaient été révélés par le Créateur Tout Puissant, un héritage légué de génération en génération par les Ancêtres.

 

Vu l’envergure de l’affaire, il est clair que tous les yeux sont posés sur moi, c’est moi le commandant de ce navire. Les comptes, je les rendras au Grand Commandant en chef, qui m’a désigné, appelé, choisi, oint et envoyé avec une boussole (Le Saint-Esprit) et un ordre de mission :


Va Révéler et restaurer la Vérité dans le cœur et dans l’esprit de l’humanité (des peuples), à ceux qui écouteront la voix de l’Esprit en moi, viendront à eux, la Grâce, le Souffle de Vie et la liberté.

 

Nos Ancêtres ont leurs raisons de revenir dans l’humanité, aider l’homme à se guérir de son incapacité à reconnaître qu’il est en réalité. Oui je suis tremblant, chancelant sous le poids de tant de profondeur insoupçonnée, des révélations qui ont été cachées aux yeux de plusieurs générations d’hommes.

 

Mais quand je pense que pour certains encore, cette succession de mots que l’on croit reconnaître ou comprendre, ces mots qui finissent par former des phrases, puis des fleuves débordants et parfois tumultueux dans leur recherche d’un passage assez libre pour accueillir des connaissances.

 

Nos intellectuels pour la plupart, ont été conduit à des études qui n’ont pas véritables d’utilité pour soi-même, mais ont au contraire été programmées pour détourner progressivement mais définitivement l’Africain hors de son soi véritable, loin de son essence originelle.

 

Le développement, c’est la communication : donner aux gens les moyens d’échanger des idées et de bonnes pratiques, de stimuler les changements et l’innovation.


Ceux qui m’écoutent savent que j’annonce quelque chose de nouveau. Au début, ils ne comprennent pas de quoi, il est question. Je les captive et ils veulent en savoir plus.

 

La communication prend du temps et ne réussit pas toujours la première fois.


Comment utilisons-nous ce qu’on a observé autour de nous, pour attirer l’attention des gens ?


Comment retient-il leur attention ?


Souvenez-vous que le meilleur moyen de communiquer est de parler de ce qui intéresse ceux qui écoutent.


La communication doit débuter sur les connaissances de ceux qui écoutent.


Si les gens réagissent à ce que nous disons, nous savons alors que notre message a bien été compris. Ceux qui m’écoutent réagissent de manières différentes.


Une communication claire ne garantit pas que tout le monde accepte ce qui est dit, mais elle provoque toujours des réactions et commentaires divers.


La médécine Tradtionelle Africaine

Considérant que certaines limites rencontrées par la médecine « moderne » (résistance aux antibiotiques, effets secondaires chimiques, échec face à certains virus, etc.) ont amené les décideurs mondiaux à reconsidérer la place des médecines traditionnelles.


Ainsi tous les grands organismes et les acteurs de la santé soulignent le rôle important que la Médecine Traditionnelle Africaine joue dans la préservation et la restauration de la santé en Afrique. L´apport de ce secteur dans le traitement des maladies chroniques est très remarquable.


Nos ancêtres semblent conserver sans difficulté le bien le plus précieux de l'homme: la Santé.

L'organisme de nos ancêtres combattait au moyen de ses ressources naturelles. Il faut réaliser aujourd’hui que c'est le déséquilibre psychique qui est souvent à l’origine de maladies organiques.

 

L'Occident considère que la médecine africaine n’est qu'un mélange d’ensemble de superstitions, aux pratiques non fondées.


Eh bien, après plus de trente ans passés à travailler parmi eux, à étudier et à observer, je trouve ce regard envers l'Africain et l'Afrique puérilité, méprisant et entièrement faussé.

Lorsque la médecine moderne venait à une maladie, elle prive l'organisme de son signal d'alarme d'une perturbation, mais ce signal sera émis sous une autre forme de maladie.


Tant que nous ne vivrons pas en harmonie avec nous-mêmes, notre entourage et notre environnement, nous serons sujet à la maladie.


Des imposteurs et pseudos scientifiques, de même que certains chercheurs européens font preuve d’ irresponsabilité quand ils estiment que nos sciences et arts de soins ancestraux n'ont pas leurs places dans la modernité.


Je voudrais par-là vous faire comprendre, que même si des millions de personnes sont dans l'erreur, ce n'est pas une raison d'en faire une vérité.

On ne peut pas soigner les gens qu’on n’aime pas...


Regardez autour de vous et estimez le nombre des Africains dans la diaspora et vous comprendrez pourquoi les Européens ont une peur bleue de perdre leurs boulots chimériques dans ce domaine particulier.

 

Nous voulons enseigner et assumer la responsabilité de prévenir des maladies et sensibiliser nos communautés sur les enjeux de leur santé et celles de leurs enfants, pour mieux vivre en harmonie dans leurs différents pays d'accueil.


Nous voulons leur restituer et transmettre leur patrimoine, cet héritage inépuisable et éternel, de génération en génération.

Cela va au-delà d'une simple notion de culture, identité, croyances, pratiques et savoirs...c'est l'essence même de notre existence.


Nous sommes la seule raison que nos ancêtres aient existé !


Joignez-moi à vous redécouvrir en explorant ensemble les richesses et la pureté de la médecine naturopathique africaine. AGB

Les pouvoirs étonnants de nos Ancêtres

Pouvoir

Un grand nombre de mes confrères ont égaré leur intelligence dans le labyrinthe des combinaisons multiples que présentent les œuvres matérielles et se voient séparer de la Source jaillissante d'éternelle Lumière.

 

En ces temps fixés dès le commencement, l'homme inconscient n'arrive pas à saisir que c'est la Main Puissante de l'Éternel qui ouvre ou ferme aussi bien les vannes des cieux, qu'Elle régule, juge ou remets à plus tard ou précipite Ses sentences, comme il trouve bon de le faire.

 

L'homme conscient, rechercherait premièrement la sagesse d'en haut, une alliée indispensable pour comprendre qui est ce Grand Dieu et comment peut-il, de manière juste, interagir avec Lui, pour sa survie et celle de l'humanité tout entière.


En donnant la domination à l'homme sur la faune, la flore, et sur tout ce qu’Il a créé sur terre, l’Éternel Dieu créateur a reposé sur l'homme la responsabilité et la charge de préservation de ces biens, mais aussi, Il lui a donné la responsabilité d’assumer l’évolution du monde et tout ce qui le constitut, vers le haut, à la rencontre du Divin.

 

Or aujourd'hui, c'est le contraire que nous observons. Du moins le nombre très restreint des hommes éveillés ou conscients des réalités du départ, ne peuvent que faire le constat, qu’ au lieu de faire l'ascension vers les sommets de sa divinité.


L'homme tourne résolument le dos à son créateur, délaissant ainsi toutes ces nobles responsabilités, les raisons mêmes qui devraient justifier son bref passage et sa présence sur terre, pour au contraire fouler à ses pieds les lois divins établies depuis des millénaires, il saccage et détruit sur son passage des nations entières , la flore, la faune, les océans, les montagnes.


Il excelle dans cet art d’autodestruction, au point d'éteindre , puis de perdre irrémédiablement son essence divine, cette lumière, déposée en lui par Dieu, son créateur, ce signe distinctif qui le différenciait du reste de la création de Dieu, sur la terre. Du rôle de gardien de son frère, l'homme est devenu le pire prédateur de son espèce.

 

Les contes d'antan sont riches d'histoires relatant les temps anciens, la crainte de nos ancêtres d'être dévorer par des fauves , des animaux sauvages. Mais curieusement, aujourd’hui, le plus grand danger que peut courir l’homme, c’est l’homme. Il court le danger d'être dévorer non pas par une quelconque bête sauvage, mais bien par son congénère: l'homme.

 

L'homme, de gardien de la nature, est devenu le pollueur flambeur des biens de toute l'humanité. A côté de lui, les bêtes sauvages font figures d’anges, tout droit descendus des planètes plus évoluées que la nôtre. Est-ce de l’exagération de dire que les animaux sauvages ont connu une évolution fulgurante, par rapport à l’homme !

 

Tout simplement parce qu'ils ne s'attaquent pas à tout va à son environnement, il ne le détruit pas, il ne tu pas ses congénères pour appât du gain, par jeux, hargne, haine, convoitise ou par égoïsme. Les bêtes non corrompues tuent leur proie , juste pour de quoi se nourrir.

 

À elles seules, elles régulent et gèrent parfaitement leur milieu naturel (entendons) -nous bien, je parle ici des animaux qui n'ont pas été génétiquement trafiqué, modifié par la main de l'homme. Ces espèces encore pures de toute souillure de la main de l’homme, se verront, hériter la terre, en compagnie des artisans de la paix. Au grand dam des hommes orgueilleux, farfelus et fanfarons.

 

Aujourd’hui nous avons le dominion sur tout; d’avoir fermé la porte d'entrée aux découvertes Authentiques et à l'Intelligence Supérieure, les descendants des imposteurs et les pervers se ruinent sur l'artificiel, les dégradables, les éphémérides.

 

L'avancement et la préservation de l'humanité sont notre devoir et notre mission. Au cours de ces derniers 250 ans, nous avons été exposés à des voleurs qui se sont infiltrés dans les Temples des savoirs et ont corrompu tout ce qu'ils touchent.

 

Dans tous les domaines de l'existence et de l'expérience humaine, nous avons observé une évolution marquante de pires atrocités se produire devant nous, dans les domaines aussi divers que : l'éducation, science, arts, économie, culture, relations, religions.

 

Un temps considérable a été donné pour la repentance et la restauration, face aux agissements contre nature, humains et spirituelles sans un réel équilibre. Nous procédons au renforcement de la justice, de l’équité, de l’honnêteté, de l’harmonie et de l’authenticité.

 

Nous retournons les connaissances de l'homme pervers et corrompu, au rang de bassesse; ses découvertes aux fausses rêveries, ses exploits aux purs mensonges et extravagances ; ses philosophies aux marmonnements imbéciles.

 

Sa médecine aux boucheries et moqueries incessantes. Ces religions aux cultes débilitants et contradictoires; les guerres et conflits interminables. Ses écoles et politiques en des bouées de jeux de fols cochons, faits d’ arnaques, de corruption et de manipulations. Leurs inventions et créativités, de la simple vanité et des angoisses bien évidentes.

 

La manufacture des choses inutiles et limitées ; voilà pourquoi des maladies de toutes sortes les frappent en pleine figure, sans issue, ni solutions. Ils cherchent à créer ou à cloner des animaux, à fabriquer des parties du corps humain, à soigner des déséquilibres émotionnels, physiques et psychiques mais ils n’arriveront pas sans l'Intelligence Authentique. L'Alzheimer et la folie sont leurs récompenses maudites.

 

La technologie n'est pas le destin de l’humanité

Nous devons humaniser la révolution numérique. Il y a tout autour de nous; l’innovation, l’autonomie et l’opportunité. Notre avenir n'est pas un produit de la technologie, mais d'un choix humain.

 

Dans quel genre de monde et de société veux-je vivre dans 10 ans? Je pense que cela devrait être la question la plus importante et la plus urgente que chacun doit se poser. À qui appartient la technologie que nous utilisons, à qui appartiennent les données? Quels sont les motifs? Quel sera l'impact des données sans numéraire, de la dette numérique? Je vous dis que c'est le bon moment pour engager l'avenir.

 

Ils ne peuvent plus entrer pénétrer dans les Temples de Savoirs parce que la porte est fermée. Voyez-vous comment les descendants des envahisseurs, colonisateurs et traîtres d'esclavagistes se retrouvent bredouilles et pommés devant les défis quotidiens de leurs sociétés malades , pauvres, en quête de sécurité et de stabilité?

 

Ils sont où, leurs génies inventeurs, les fausses lumières ou créateurs...ils avaient développé les gènes de la délation, la manipulation, l'imposture, la criminalité, la duperie, les vols et le mensonge, la ruse et les tricheries.

 

C'est votre jour pour commencer un vrai changement dans votre vie. Pour se renaître; vous devez faire mourir certaines choses dans votre vie et autour de vous; par exemple, des relations, des habitudes, croyances, raisonnements, émotions, schémas mentaux, coutumes et éducation !

 

Oui, nous reprenons tous les Pouvoirs, dans tous les domaines et sphères d'existence et d'expression visibles et invisibles. Nous sommes là pour faire émerger de nouveaux équilibres et Savoirs. L'humanité en connexion avec Sa Divinité est là.

 

Nous portons en nous-mêmes les facteurs de Guérison !

 

En tant que médecins et scientifiques, nous établissons des diagnostics et conduire des recherches, nous pouvons combattre une maladie dans son développement, nous pouvons soulager le maladie, mais nous n'avons pas le pouvoir de le guérir .

 

On ne peut mener une vie déréglée et penser raisonnablement en même temps. Parallèlement à une pensée raisonnable, il est donc important de mener une vie saine.

 

Nos ancêtres semblent conserver sans difficulté le bien le plus précieux de l'homme: la Santé. Par contre, l'homme dites civilisé conserve la sienne au prix des artifices de la médecine. De surcroît, il impute ses malheurs au destin : telles que grippe, rhumatisme, cancer etc.

 

La plupart croient à un Créateur lui-même parfait qui les a créés à son image. Penser que ce Créateur malgré son amour illimité et sa bonté, envoies ces calamités, n'est-ce pas là un blasphème à son égard.

 

Dieu en nous créant nous a voulu parfaits et vivant heureux en accord avec les lois de l'harmonie cosmique. Cette perfection nous laisse aussi la liberté de choix. Si nous décidons d'agir contre les lois de la nature, il en résultera un déséquilibre.

 

Les médecins occidentaux vous diront bientôt qu'ils sont vaincus l'épidémie COVID-19 et plupart des maladies de notre génération...

 

Je vous demande; avons-nous conquis la SANTÉ ?

 

Sachant que malgré les avancées de la technologie et digitalisation de la recherche et la médecine moderne, nous sommes plus fragiles que nos ancêtres non vaccinés contre les maladies que nous en 400 ans avez connues.

 

L'organisme de nos ancêtres combattait au moyen de ses ressources naturelles.

 

Il faut réaliser aujourd’hui que c'est le déséquilibre psychique qui est souvent à l’origine de maladies organiques.

 

Lorsque la médecine moderne venait à une maladie, elle prive l'organisme de son signal d'alarme d'une perturbation, mais ce signal sera émis sous une autre forme de maladie.

 

Tant que nous ne vivrons pas en harmonie avec nous-mêmes, notre entourage et notre environnement, nous serons sujet à la maladie.

 

Vous savez, ils ont essayé de me faire taire, ils ont tenté de m'isoler, de me détruire à petit feux. Alors, j'ai écrit .

 

Mes convictions se sont raffermies au cours de mes années d'expérience. Je n'aucun intention de vous les imposer. Je veux seulement vous inciter à réfléchir, a penser en profondeur.

 

Mon but est de vous aider à n'est pas commettre des erreurs ; je voudrais vous faire comprendre par-là, que même si des millions des gens sont dans l'erreur, ce n'est pas une raison d'en faire une vérité.

 L'état du monde aujourd'hui

Nous sommes en Guerre, disent-ils ...


Mon message au peuple de notre monde ; comme le virus invisible qui circule en liberté n’a pas de nationalité, religion, statut social ni couleur pourtant le COVID19- coronavirus meurtrit le monde !


« C'est la guerre », a déclaré de nombreux présidents et gouvernements dans le monde. Une guerre mondiale contre un ennemi commun; un virus ordinaire ?


Les frontières sont fermées, les gens doivent rester chez eux dans «l'auto-isolement» et de nombreuses entreprises s'effondreront si l'aide financière des gouvernements n'est pas fournie très rapidement.


La crise économique, couplée à la santé mentale et aux problèmes émotionnels et relationnels seront les séquelles de cette attaque mondiale.


Ma génération dans certains pays en Afrique a vécu des guerres civiles, mais mes enfants ont grandi sans guerre, pas comme les autres enfants qui vivent d’une violence à l’autre et d’une guerre à l’autre comme au Yémen, Syrie, Congo, ou dans le Sahel.


Mes parents, mes grands-parents et mes arrière-grands-parents ont tous vécu la traite des esclaves, la colonisation et la guerre au cours de leur vie.


L'Europe est totalement fermée, je crois aussi que beaucoup de gens qui lisent mes textes vivent dans des pays où vous avez connu des épidémies, des guerres, des sécheresses, des violences, la dictature et des catastrophes.


Pour nous tous, une pandémie mondiale avec cette vitesse et cette ampleur est nouvelle et nécessite un effort concerté et la foi en la grâce illimitée de Dieu.

Vous rendez -vous compte du côté comique de la situation, ils ont interdit et fait la chasse aux sorcières pour le voile Islamique dans les places publiques et voilà qu'il réapparaît sous forme de  "masque"...mais pour tous, hommes, comme femmes!  - Un petit trait d'humour pour faire face à toute cette morosité ambiante.


Etat du Monde aujourd’hui


A présent, je suis très conscient et j’ai en mémoire tout ce que la Suisse, à travers ses soient disant représentants ont mis sur pied pour me faire du mal, ce qui est hallucinant, c’est que même loin d’eux, ils continuent et persistent dans leur lancée, en usant de la désinformation comme toujours.


ll est très difficile de libérer les imbéciles des chaînes et des doctrines qu'ils vénèrent tellement


Je suis sorti du monde des valeurs conventionnelles pour vivre de façon supérieure. Afin que je puisse apporter clarté là où la confusion règne, pour que je puisse apporter méthode là où tout est chaos encore.

Le changement climatique est un processus aussi dramatique que la pandémie du coronavirus, mais il se produit à un rythme plus lent et donc la volonté politique d'agir à temps fait défaut.


Des millions d'enfants meurent chaque année de faim et à cause du manque d'eau potable - pourquoi ne pas agir avec la même détermination et la même vitesse que celles utilisées pour lutter contre cette pandémie pour ralentir le changement climatique et gérer d'autres menaces?


L'argent a toujours été là pour mettre fin à la privation et à la pauvreté. On nous a menti, car ce n'est pas le cas. Et matraqué (avec l'aide des médias) pour accepter une idéologie qui la provoque en premier lieu. Le Covid-19 présente une opportunité de créer une société meilleure.


Imaginez-vous qu’un petit groupe de scientifiques éminents ayant des liens avec la politique et les campagnes de désinformation menées par l'industrie niant les connaissances scientifiques établies sur le tabagisme, les pluies acides, le DDT, la couche d'ozone et le réchauffement climatique, sont des marchands de doute dont le monde devrait être conscient.


La leçon de tout cela? La leçon est que les leçons ne sont pas apprises. Bien sûr, l'espèce humaine a un problème enraciné: nous sommes tous nés avec une feuille vierge et devons tout apprendre à partir de zéro. Il serait cependant utile que les anciens puissent transmettre les leçons des erreurs passées à la nouvelle génération. Mais non. Nous continuons donc à faire les mêmes erreurs stupides.


Notre monde a besoin des hommes et femmes qui sachent couper les amarres d'avec ce qui est pourri, dégradant et corrompu. Des hommes et des femmes qui ont le courage de casser une loi qui a cessé d'être utile. Le raisonnement des grands esprits sont court-circuités quand leurs vastes réflexions étendues se tournent vers les spéculations :


En effet, des bulles spéculatives réduisent les esprits conscients à ceux d'enfants perdus, piégés dans la spéculation de spécialisation, la nouvelle connaissance nécessaire pour délivrer la prospérité, maintenant aussi bien, qu'à l'avenir, ne peut plus évoluer.


Ces esprits brillants sont affaiblis et limités, ils peuvent être déjoués et surpassés par des esprits au quotient intellectuel inférieur qui sont libres de spéculation et mystique. A cause de leurs spéculations grandissantes, les génies d'aujourd'hui pensent et vivent avec une impuissance augmentant.


Rappelez-vous que : Quand les hommes et les femmes sont récompensés pour la cupidité, la cupidité devient un facteur de corruption. Une vertu, pour qu'elle existe, doit être une accumulation de force, emmagasinées dans votre fond humain pendant des années, et même des décennies!


2021, nous y serons !

L’univers qui a horreur du vide, va trouver le moyen de mettre en quelque sorte en place, un système d’équilibre. Mais très souvent au détriment du garde malade ou du soignant (tout comme lors des soins que l’on donne à quelqu’un qui est en déficit énergétique, lors d’ un massage ou autre). Si l’on ne prend garde, c’est directement dans les réserves du soignant ou du garde malade que le prélèvement énergétique va se faire.


Il y a alors un échange d’énergétique, ou plutôt, le bien portant se voit dépouillé d’une partie de ses forces vitales, au profit de celui qui est en manque ou en déséquilibre énergétique. ( dans le cas proprement dit de vampirisme énergétique, l’un des protagonistes se retrouvera complètement vidé de sa substance énergétique.


Cela peut se faire à l’occasion des soins, même en dehors des soins; une simple proximité physique dans le même environnement est largement suffisant, les rapports sexuels étant le moyen le plus direct et usités dans ces cas).


Tout compte fait, l’évidence saute aux yeux, car toute situation ou circonstance est une occasion de manifestation, dont le but est de concourir au bien pour aboutir à l’avantage des enfants du Royaume.

De ceux-là, qui marchent selon le cœur de Dieu et qui l’aiment.


Cela dit, le salon du Livre 2021, du fait même d’avoir subi un report dû aux circonstances qui ont été avancées, sera une cuvée exceptionnelle. A l’avantage des fils et des fils de la Lumière ; pour qui sait interpréter les signes des temps, d’après la parole révélée .


Les révélations de Dieu poursuivent inexorablement leur cheminement chaque jour, vers leur accomplissement. Les nations s’agitent de partout. Les rois de la terre dans l’arrogance de leurs cœurs corrompus se concertent, élaborent des plans injustes.


Leurs balances fausses ne font pas le poids devant le Tout Puissant ; ils prédisent, planifient, scellent des alliances, dont les origines sont étrangères à La Source Divine. Alors, Dieu renverse et confond les fols raisonnements d’un monde corrompu, ravagé et alimenté par les feux brûlant que représentent l’appât du gain, dont la convoitise, la rapine et la méchanceté, mènent à sa perte. Dieu se rit de ces Nababs, de la pire espèce.


Dans la société, on rencontre des paresseux et des bourreaux du travail. Les premiers, constatant qu'il ne sert à rien de courir après le succès, gaspillent leur temps et se comportent de façon nuisible pour eux-mêmes aussi bien que pour ceux qui dépendent d'eux.


Les seconds sont souvent motivés par l'envie, la soif de posséder et un désir constant de conserver la première place. Ce sont deux extrêmes qui sont tout aussi stupides et irresponsables l'un que l'autre.

La bonne attitude consiste à travailler dur mais sans exagération, à prendre le temps de jouir des cadeaux de la Providence et la Nature et à prendre conscience que tout travail et toute récompense dépendent de l'Infini.


La collaboration présente plusieurs avantages. De fait, la vie est conçue pour l'échange et non pour l'isolement, pour les relations et non pour la solitude. Certains préfèrent rester dans leur coin, car ils sont incapables de faire confiance à qui que ce soit.


Or, nous sommes sur Terre pour servir Dieu et les autres, pas pour nous servir nous-mêmes. Faisons-nous des amis, engageons-nous dans une équipe.


L'avancement et l'accession au sommet ne sont que "fumée". La position, la popularité et le prestige représentent de bien piètres objectifs, pour une vie.


Ce sont des ombres sans aucune consistance, même si beaucoup les recherchent. L'homme est inconsistant, il change rapidement et facilement. Il vaut mieux rechercher l’approbation de Dieu, dont l'Amour est immuable !


Tous conçus pour briller

La connaissance de notre identité, de soi-même et de nos origines, de notre communauté, nation, croyances et traditions est primordiale ; et la connaissance de notre Dieu est la véritable signification de la résurrection.


L’ignorance, l’avarice et la perversité de la vérité, c'est cela l’enfer, à proprement dit. Aucun de nous ne devrait avoir à lever la main, le fusil ou l’épée, nous n’avons nullement besoin de cela. Mais par contre, pour nous en tant que peuple de destinée, notre unité sera la plus grande arme de guerre.


Il va falloir remplacer les noms donnés par des gens qui vous dénigrent et vous méprisent, et accepter le nom que Dieu vous transmet. Il est bon de savoir, qu'un bon nom vaut vraiment mieux que de l’Or.


Arrêtez de laisser que des infidèles infiltrent votre vie de famille et votre intimité, et ne donnez aucune occasion aux menteurs de s’entretenir avec vos conjoints. Aucune nation n’a de respect pour les mendiants, alors arrêtons de nous comporter comme des mendiants devant les Suisses, les Européens et le monde mes chers frères Africains !


Par le dialogue, nous pouvons corriger les incompréhensions ! Notre peur la plus profonde, n’est pas d’être inapte. Elle nous aide d’être dotés d’un pouvoir sans que nous le mesurent

C’est notre clarté, pas notre ombre qui nous effraie. On apporte rien au monde en se dévalorisant, il n’est pas éclairé de se faire petit que on les simplement pour rassurer les autres autour de nous.


Nous sommes tous conçus pour briller – comme les enfants. C’est ne pas donner à quelques-uns mais c’est en nous tous. En laissant briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres le pouvoir de faire autant, nous nous libèrerons de notre propre peur !


Sachez-vous que c’est notre présence, seule qui pourra aussi libérer les autres.


Un crime sans vergogne

Quand un Africain est nommé à un poste international, attention aux désastres !

 

Moi, je n’ai pas un cerveau endormi ; quand Koffi Annan, le Ghanéen était Secrétaire Général de l’ONU, l’Afrique s’est transformée en un l’amphithéâtre de guerres intestinales, de génocides et de violences.

 

Il suffit de voir qui sont les marchands et bénéficiaires de ces guerres, ce sont eux qui ont nommé Koffi Annan. Pour le récompenser, il lui a été décerné le prix Nobel de la paix !

 

N’oublions pas non plus que ce sont les mêmes groupes internationaux qui ont décidé de nommer l’Éthiopien Tedros A. Ghebreyesus à la tête de l’Organisation Mondiale de la Santé. Une nomination sûrement garantie par la promesse de faire de l’Éthiopie, un exemple en Afrique de bonne gouvernance et de développement.

 

Il a fait imposer des vaccins bidons et des médicaments de tous bords, non essentiels aux pays africains,  avec à la clé, des menaces de sanctions à l’encontre des contrevenants aux ordres, chargés de les faire appliquer en les faisant consumer à leurs propres populations. Les Occidentaux ont trouvé en lui une autre passoire pour ruiner la santé, l’environnement et l’existence des Africains, à moitié de prix( à moindre prix) .

 

L’on compte déjà à la base, des famines, la sècheresse, etc., des catastrophes toutes planifiées par l’homme : et comme par hasard,  le Premier ministre Éthiopien Abiy Ahmed a reçu le prix Nobel de la paix, pour ne rien faire. est-ce que ceci est une coïncidence ? Des subterfuges auxquels fait appel l’ennemie pour faire diversion, pression et chantage.

 

Autre chose, tandis que les gouvernements et présidents africains se font berner par les matraquages médiatiques,  une stratégie de marchands de doute,  avec la pression de l’OMS et les bailleurs de fonds diaboliques aux yeux verts, sur le Coronavirus, COVID19, des espions européens survolent le Sahel et les régions non protégées de l’Afrique.

 

Ils cherchent à faire quoi et surveille quoi ? A la fin de l’échec de leurs projets par Coronavirus, ils ont encore des plans d’enfer sur l’Afrique ou, une partie de l’Afrique que l’OTAN veut à tout prix occuper, pour l’Europe. Réveillez-vous, les décideurs africains, mon témoignage est véridique.

 

Le matraquage médiatique sous le couvert du Coronavirus est un crime sans vergogne;  cela relève de la technique de manipulation psychologique des masses et il est de surcroit, une source importante de stress à la population déjà affaiblie par l’incertitude de leur pays, économiquement en faillite et en crise sociale sans précédent.

 

1000 fois j’ai posté ce message, mille fois Facebook, Twitter et LinkedIn l’ont supprimé ; alors, partagez-le et faites-en sorte que les Africains se réveillent, nous sommes en guerre avec les descendants de ceux qui ont mis l’Afrique à nu au moyen d’esclavagisme, de la colonisation, des génocides,  des guerres civiles et ethniques, de l’immigration forcée, du trafic des drogues et des êtres humains, de la pauvreté, et la liste est non exhaustive, car trop longue.

AuthentiqueIntelligence #AI, AlphaGrace

Je suis venu d’Afrique en Europe pour inciter une révolution plus grande que celles des missionnaires Européens en Afrique, pour lancer un soulèvement et des manifestations spirituelles, pour proclamer un combat, pour allumer un feu en Europe.


Je suis là pour vous défier de faire l’oeuvre de Dieu dans votre village, ville, région et pays comme jamais vu encore.


Regarder les paumes de vos mains, vous verrez quelques lignes merveilleuses, est-ce que vous pouvez les effacer ?

Je ne croire pas du tout !

Alors vous pouvez-être rassuré que rien et que personne ne peut effacer les plans de Dieu Tout Puissant pour votre vie.


La grâce de Dieu est suffisante pour vous, sa miséricorde est sans fin, son amour est authentique, ses promesses sont sur, Dieu est fidèle et trop puissant pour échoué.


Il vous donnera une raison pour rire. Voilà votre saison de perfection. C’est votre saison de restauration, oui c'est votre décennie de RAYONNEMENT, Dieu va perfectionner tout ce qui vous concerne, et vous serai honorer de gloire en gloire !


Alors continuez à marcher, Dieu a un plan pour votre vie, il vous a appelé et il va vous soutenir à diriger son peuples pour la réalisation de Sa stratégie pour votre ville et région.


Pour celui, qui suit la Lumière dans sa course , il n’y a pas d’ombre de ténèbres !   


Rendez-vous au Salon du Livre Paris  👌👉2021 

Quand il y a de la vraie fraternité, de la convivialité, quand il y a de l'amour dans votre cœur, alors vous ne parlerez pas de tolérance.

Concernant la tolérance dans nos nations et démocraties intolérantes

 

Où est le Dr. Grace, on a besoin de lui, qu’il vienne nous donner une conférence… Puisque le Canton de Neuchâtel n’est capable d’intégrer ni les Africains ni les musulmans !


D’avoir été lâchés pour quelques bouchés de pains et pour quelques bribes de carottes Suisses, par la Communauté Africaine, force est de constater qu’aujourd’hui, des langues questionneuses se sont accrochées aux palais des indiscrétions.  Ils souhaitent la présence du Dr Alpha Grace, eh bien, Le Ruisseau Noir -Schwarzenbach est là pour y répondre.


Après bien des années, les représentants des communautés africaines en Suisse commencent à comprendre enfin les réalités des terrains sur lesquels l’on évolue chaque jour, sans toujours se rendre compte de la friabilité des structures aux airs solides sur lesquelles beaucoup pensent avoir bâti des châteaux ; pures illusions frisant d’abord l’abus de soi-même, pour se transmuer par la suite en abus de l’autre. 

Il semblerait que nous soyons les concepteurs de notre propre malheur en tant qu’Africains dans la Diaspora en Suisse comme en Europe.


En effet, nous parlons de liberté, d’égalité, de justice sociale et le respect, de la non-violence et le racisme mais paradoxalement, resserrons la corde de la liberté et l’expression individuelle et le respect pour les personnes qui sont engagées dans ces luttes, au nom du multiculturalisme.


Nous parlons de lutter contre les fléaux imaginaires ou parfois réels qui nous ont chassés de nos pays,  mais en même temps,  cherchant à tenir des positions claniques et ethniques, nous rejetons celui qui n’est pas de notre village et qui plus est, ne s’exprime pas dans notre patois, dans la Diaspora.


Vous parlez de vouloir vous faire respecter devant les Suisses qui vous considèrent comme des bons à rien, des pondeurs d’enfants et des profiteurs de l’aide sociale. 


Mais dès lors que nous engageons des actions pour affermir votre crédibilité et votre intégrité, vous nous tournez le dos, vous trahissez vos convictions et courez rapporter et exposer les projets des lanceurs d’alertes aux Suisses et aux Européens pour vous faire appeler « notre ami et vous faire octroyer la nationalité,  mais sur des bases chimériques »


Etant donné que, ce ne sont pas tous les hommes africains qui sont trafiquants des drogues ou sont de faux pasteurs et que ce ne sont non plus pas toutes les femmes africaines qui sont des prostituées et arnaqueuses, vous dites une chose, mais vous pratiquez son contraire.


Devant de tels actes de trahison et de pareils désordres,  les  communautés des Africains en Suisse et en Europe sont plus que désœuvrées. Dans la majorité des cas, les gens sont fatigués de faire semblant de comprendre les enjeux de l’échiquier dont ils sont sans se douter les pions, les principaux acteurs non - participants.


Cela nous amène à prendre d'avantage conscience des solides réalisations découlant du travail de visionnaire que nous avons accompli dans ce pays. De très nombreux regards interrogatifs se sont posés partout, des regards sous forme de questions muettes;  comme s’ils s’attendaient à voir surgir le Dr Alpha Grace, de nouveau dans leurs vies.


Il n’y a personne pour représenter en toute loyauté la communauté africaine en Suisse …Nous avons beaucoup travaillé pour la Suisse et pour notre communauté. Que l’Esprit du Dieu Vivant continu à nous garder, à nous illuminer et que les Bénédictions et l’Amour du Père de tous les esprits reposent sur nous.


Vous avez vos croyances, et un autre a les siennes; vous vous en tenez à votre forme particulière de religion et une autre à la sienne; vous êtes chrétien, un autre est musulman, Juif ou hindou, etc.

Vous avez ces dissensions et des distinctions religieuses, mais vous parlez d'amour fraternel, de tolérance et d'unité - non pas qu'il doit y avoir une uniformité de pensée et d'idées.


La tolérance dont vous parlez n'est qu'une invention intelligente de l'esprit; cette tolérance indique simplement le désir de s'accrocher à vos propres idiosyncrasies, à vos propres idées et préjugés limités et à permettre à un autre de poursuivre les siens.


Dans cette tolérance, il n'y a pas de diversité intelligente, mais seulement une sorte d'indifférence supérieure. Il y a une fausseté totale dans cette tolérance.


Vous dites: «Vous continuez à votre manière, et je continuerai à la mienne; mais soyons tolérants, fraternels. » Quand il y a de la vraie fraternité, de la convivialité, quand il y a de l'amour dans votre cœur, alors vous ne parlerez pas de tolérance.


Ce n'est que lorsque vous vous sentez supérieur dans votre certitude, dans votre position, dans votre connaissance, c’est alors seulement que vous parlez de tolérance.

 Vous n'êtes tolérant qu'en cas de distinction. Avec l'arrêt de la distinction, il ne sera plus question de tolérance.

Alors, vous ne parlerez pas de fraternité, car alors dans votre cœur, vous êtes frères.


Tous nos dirigeants (politiques, religieux et autres) ont un choix binaire à faire et le temps presse. Vont-ils continuer à diaboliser et à déshumaniser les gens pour leurs différences ou vont-ils enseigner l'amour et l'acceptation?


Considérant que les « autochtones et résidents suisses se côtoient sans vraiment se rencontrer, leurs relations tiennent plus du speed-dating où chacun a au fond très envie de nouer une relation avec l’autre, mais préfère rester sur ses gardes ».


Et sachant que les liens ordinaires du travail, activités associatives, même du mariage n’ont jamais abouti à une véritable réussite de l’intégration des Africains en Suisse, cela relève des constatations et des recherches pointues dans les communautés africaines suisses.

Dr Alpha Grace

Un livre très lisible - et choquant 


Il est difficile d’admettre que la Suisse et les politiques administratives puissent être aussi brutales et gourmandes en ce qui concerne les immigrants, mais connaissant personnellement Alpha Grace, j’ai compris l’importance de la divulgation de cette vérité inconfortable.


Ce n'est qu'en affrontant la vérité que nous pourrions finalement créer un monde qui fonctionne pour nous tous.

Alpha Grace nous incite à nous lever et à agir pour créer un monde plus juste et plus équitable.

JesuisAGB
AlphaGrace
Alpha Grace
Alpha Grace
Alpha Grace
Alpha Grace
Alpha Grace
Alpha Grace
Alpha Grace
Alpha Grace
Alpha Grace
Alpha Grace

Alpha Grace, l’homme qui dérange 

Maintenant, je sais que la vérité a une telle puissance, que rien ne peut lui résister et qu’elle est très dangereuse. Ensuite, je sais que mes idées vont tester la patience de la colère et la violence des hommes de science, la religion et l’histoire, dans le monde entier.


Je sais que du fait de mes idées et prises de position, je prends d’énormes risques, que ce soit face à l’individu, à la société et aux patrons, aux gouvernements et institutions des puissances mondiales dans l’économie, la religion, les recherches et découverts  !


En tenant compte de la manière dont notre société moderne est organisée et en raison de la violence qui règne de partout, vous devriez vous attendre à des explosions et à des réactions comportementales prévisibles. Si vous vivez constamment dans un tel contexte et que vous en soyez encore à vous demander: suis-je ou non en faveur de la violence? Cela n’a aucun sens.

 

Ce que j’ai commencé ne peut plus être arrêté ; une énergie nouvelle est libérée de l’univers, un esprit de révélation, de raison et d’inspiration est mis en motion, qui va impacter le monde et remettre l’Infini en tout, pour tout et devant tout.


Transformez votre esprit, changez le monde

En parcourant le monde, rencontrant des gens qui vont des villageois aux dirigeants du monde, je trouve deux forces opposées:


1) un réveil étonnant, une véritable révolution de la conscience, une compréhension du fait que nous sommes les navigateurs d’une station spatiale magnifique et fragile et que nous la guidons vers le désastre.


2) Comme dans toute révolution, un refoulement de la part des personnes au sommet de la hiérarchie et de ceux qui suivent leurs dirigeants, car ils craignent de changer ou d’adhérer aux idées nouvelles, et qu’ils n’ont aucun pouvoir, "c’est ainsi que cela fonctionne".


Malgré ceux qui voudraient maintenir le statu quo, malgré la nouvelle vague de nationalisme et de xénophobie et malgré tant de «mauvaises» nouvelles, je constate que de plus en plus d’entre nous écoutons les nombreux avertissements.


Nous ne savons pas où aller pour trouver des solutions. Il y a ceux qui se tournent vers les politiques conservatrices des autoritaires. D'autres vont à la politique plus libérale du socialisme démocratique. D'autres encore se plongent carrément dans doctrines de la révolution mystique du "que ton règne vienne", mais en ne spécifiant pas de quel royaume il est question.


Mais que nous vivions dans les Amériques, en Europe, en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient ou dans l'un des pays, dans les Villes, nous commençons à comprendre que le modèle historique ne peut plus continuer.


Reconnaître que les systèmes actuels ne servent pas nos intérêts à long terme est la première étape sur la voie du changement.


Aimez votre vie, c’est le seul bien que vous ayez !

J’ai une grande passion, celle d’aider les autres et je crois que si vous êtes comme moi, vous êtes aussi toujours à la recherche des façons de le faire. Vous avez probablement aussi un rêve, une vision que Dieu a placée dans votre cœur, pour faire une différence importante dans notre monde, et qui laissera un héritage aux générations à venir.

 

 

Cette plate-forme est pour le rêveur qui ose rêver, l'entrepreneur qui mange des obstacles pour le déjeuner et un endroit où les passions, les gens et la vie, entrent en contact. Mon objectif est de réaliser de bonnes actions dans ce monde. Je crois en cela et j’aimerai que vous vous joigniez à moi. Aux yeux des hommes, j'étais sans espoir, sans valeur et bon à rien! Mais pour Dieu, je suis son chef-d'œuvre, voilà pourquoi il m’a choisi et m'a oint!

 

 

Les Suisses particulièrement, comparés aux autres peuples d'occident, n'aiment pas être instruits par d’autres, surtout s’il s’avère que cet autre est un Africain et si de surcroît, s’il est une personne à la couleur de peau foncée!


Excepté et à condition bien sûr que celui à qui il sera accordé le droit de monter sur leur podium se devra bien entendu, se confondre en spectacles d'imbécilités. Ce que je ne ferai jamais devant une quelconque assemblée, ni pour quelque raison ou intérêt que ce soit ; chez moi, ce sont les sots qui attisent et propagent les moqueries.

 

Pourquoi devriez-vous m’écouter

Pourquoi n’avons-nous pas réussi à faire sortir les gens, le meilleur ? C’est parce que nous avons été éduqués à devenir de bons travailleurs, plutôt que d’être des penseurs créatifs.


Les étudiants au corps et l’esprit agités, loin d'être cultivés pour leur énergie et leur curiosité - sont la plupart du temps ignorés ou même stigmatisés, cela entraine des conséquences terribles dans la société qui les traites d’anormaux. Je constate qu’aujourd’hui, la société forme et éduque les gens en dehors de leurs créativités ; cela est un message d’une résonance très profonde.

 

 

En tant que chercheur multiculturel et visionnaire, j’ai eu l’occasion de diriger plusieurs enquêtes et des études et même un comité consultatif, en 2006, sur l'éducation créative et culturelle des enfants migrants en Suisse ; une enquête qui a révélé l’importance de la créativité culturelle dans le système éducatif et l'économie, pour la Suisse de demain.

 

 

Je plaide pour un changement des paradigmes et des approches du présent système éducatif industriel profiteur et massif qui est dépassé et devenu violent et propose une approche hautement personnalisée et organique, qui tire sans précédent sur des ressources technologiques et professionnelles d'aujourd'hui pour engager tous les élèves et former une nouvelle génération de penseurs créatifs.

 

Nous avons assez élevé des moutons qui doivent toujours suivre et brouter d’herbe sans la déguster ! Il nous faut des hommes et des femmes qui vont engager leurs générations avec courage, intégrité et passion et impacter leurs avenirs sans avoir à puiser dans les velléités des doctrines mensongères, dominatrices et manipulatrices!

 

Humiliation m’a rendu plus fort

Si vous me demandiez ce que j’ai appris de mes erreurs et chutes ! Je vous répondrai comme toujours : de réfléchir, à tirer des leçons, oui les bonnes leçons et à repartir ! Ce n’est pas comme si je ne connaissais pas l’adversité ; le combat n’est pas une suite de joyeux moments. Mais c’est différent quand on se l’inflige soi-même.

 

 

Quelqu’un m’a écrit un mot qui disait: ne me dites pas à quelle hauteur ce gars est capable de sauter, dites-moi à quelle hauteur il saute après avoir été mis KO. C’est important la résilience. Je connais bien l’adversité, mais ce n’est pas pareil quand c’est personnel. Ce n’est pas quelque chose que je recommande.

 

 

C’est une de ces situations de la vie, où vous ajoutez une ou deux pierres à votre sac à dos, puis vous mettez un genou à terre pour rassembler vos forces et repartir. Ma réaction face à ces échecs si l’on peut ainsi les nommer, me fait toujours rebondir sur mes pieds, plutôt que de me briser, même si cela était le but ; je deviens et suis réellement persuadé de mes systèmes de valeurs et de convictions, même s’il est très fatigant de se heurter toujours et encore aux barrières.

 

Ces expériences m’ont appris à me poser les bonnes questions face à chaque défi de vie auquel je me suis confronté. Je deviens plus sensible, rempli de compassion et je dispose d'une forte compréhension de la vie à cause des détresses que j’ai pu surmonter, les échecs, les souffrances, le combat intérieur et les pertes vécues.

la suisse en carte

Alpha Grace

EXPERIENCE

Aucune génération ne peut léguer à celle qui lui précède ce qu’elle n’a pas.


Vous aurez beau encadrer les programmes et discours à votre guise; quand bien même vous auriez planifié et rapporté ad nauseam, si nous sommes sceptiques, nous n’enseignerons que le scepticisme à nos élèves.


Si nous sommes fous, nous ne transmettrons que folie, si vulgaire que vulgarité, si saints, que la sainteté, si héroïque, que héroïsme. Rien de ce qui n'a pas été dans les enseignants ne peut découler sur leurs pupilles.


Si nous admettons que l'homme qui ne connaît lui-même pas le Grec, ne saurait enseigner le Grec sous sa forme authentique; Alors, il est également certain que l'homme dont l'esprit a été formé dans une période de cynisme et de désillusion, ne peut enseigner l'espoir ou le courage.

"Tu dois être le meilleur

des meilleurs,  mon fils !"

                                                                                        Mon père 

Vous pouvez comprendre que j’exerce par ma vie, ma foi et mes actions, mes prédications, une influence très profonde et durable sur mes contemporains. Profondément intuitif et charismatique, j’ai visité de nombreux pays et communautés religieuses, mosquées, temples hindous et des églises, enseignant la parole révélée de Dieu avec puissance et priant pour les malades.

 

Notre siècle et les générations futures ont besoin plus que toute autre chose, d’hommes et de femmes équilibrés, fondés dans l’histoire, la révélation, la sagesse et mettant cette connaissance et science en pratique.

Pourquoi celui qui vient d'ailleurs fait tellement peur

 

Que vous soyez ici ou d’ailleurs, ici vous êtes d’ailleurs

 

Je parle ou écris non pas parce que j’ai la force de parler ou d’écrire, je parle et j’écris parce que je n’ai plus la force de garder le silence face à l’injustice. Aucune faute n’est oubliée tant que la conscience s’en souvient.

 

Ne rien dire devant tant d'injustice c'est comme prendre le parti de faire perdurée indéfiniment cette machine infernale à broyer l'autre. Or, la conscience ne peut être en repos si rien n'est fait, face à la souffrance du moi intérieur. Cette souffrance est pire que la souffrance physique.

 

C’est chez moi ici, mes amis ; ma famille mon avenir est là. Mais le système me regarde comme un étranger, un indésirable ! Oui bien sûr, les migrant-e-s ne sont estimé-e-s qu’en fonction de leur utilité pour la Suisse. Ce n’est pas seulement le cas pour les nouveaux arrivants, mais aussi pour nous qui sommes là depuis longtemps, de la/du migrant-e de deuxième génération naturalisé-e, aux sans-papiers ou aux illégaux. 

 

Auparavant, nous étions appelé-e-s "étranger-ères", maintenant, nous sommes " issu-e-s de l’immigration". La désignation change, mais les discriminations, la xénophobie et le racisme restent. Cependant, nous ne sommes ni un problème ni un facteur coûts-bénéfices pour la Suisse, mais plutôt des habitant-e-s de longue date qui participent à la construction et à la vie de ce pays.

 

C’est pourquoi nous demandons les mêmes droits et la fin des discriminations politiques, culturelles et institutionnelles. Et ce, bien que la Suisse soit depuis longtemps déjà, un pays empreint par la migration et tributaire de l’immigration en matière d’économie, de culture et dans le domaine social. 

 

Il vient le temps où, le silence est une trahison, je vous dis de tout mon cœur, que je ne serai plus silencieux.

 

Je ne sais pas pourquoi celui qui vient d'ailleurs fait tellement peur aux Suisses! Ils sont pourtant les premiers à élaborer tous leurs plans du futur avec pour objectif principal, de profiter des étrangers pour leurs cotisations vieillesse, pour renouveler leurs populations vieillissantes, apporter des gènes sains et aussi pour faire les boulots de merde qu'ils pensent ne pas être faits pour eux.

 

La méconnaissance et l’incompréhension de l’autre nous poussent vers l’extrême, par rapport à notre manière de réagir face à une situation ou à un contexte. Il est très facile et rapide de fabriquer un coupable, pour masquer les méfaits; ce plaisir de leur passe-temps préféré pour faire plier l’immigrant qui ne joue pas le jeu, va bientôt être de courte durée de jouissance…Car tout finit par se payer, surtout dans ce siècle où le petit peuple n’entend plus se laisser faire.  À bon entendeur !

 

Dans tout cela, ils ont totalement perdu de vue que l'autre, celui qui vient d'ailleurs, l’immigrant, comme ils les nomment en ce siècle, c'est aussi un être humain, comme eux, un étranger, comme chaque habitant de cette planète terre, avec un cœur rempli de rêves, des plans de vie à réaliser, une âme à contenter, mais surtout une vie qui n'appartient qu'à lui et dont la direction ne saurait être assurée par quelqu'un d'autre.

 

Chaque fois que nous avons travaillé, assemblés, ils ont dispersé. A chacune de nos constructions, leur courroux est monté d’un cran, au gré des humeurs du prince aux commandes. Toutes ces années sur les routes, nous avons été à la rencontre et au service des plus démunis et des sans voix ; nous avons approché et porté la cause des premiers aussi bien auprès des plus nantis que des ayant voix aux chapitres, les preneurs des décisions.

 

Rien ne semble vouloir bouger, les positions sont figées, nul ne sait à quel saint se vouer pour redonner un peu de la chaleur humaine à tous ces cœurs glacés d’indifférence. Aujourd’hui, je commence à sérieusement me poser la question de savoir, si ce sont des robots programmés qui donnent les ordres, des ordres du jour devenus obsolètes avec le temps, mais qu'entre-temps il n'y a plus personne qui soit capable de stopper tout ce gâchis, parce que manque la connaissance du passé, du présent, doublé d'un déficit total d'anticipation…

 

....nous vivons des temps incertains, des temps où beaucoup font semblant de savoir, mais au fait, ils ne sont pas très différents d'une personne lambda, à la seule différence que le premier dira je ne sais pas, et que le second dira et fera semblant d'en savoir un bout.

 

L’esprit STASI GESTAPO et la peur ont gagné. Dürrenmatt avait donc bien raison de relever que les Suisses sont les gardiens de leur propre prison ! Les abus ne seront évidemment ni évités ni punis... Depuis plusieurs années, la police judiciaire et les services de renseignements ont espionné mes conversations téléphoniques, emails et courriers. Le canton de Neuchâtel aurait dirigé une orchestration des affaires judiciaires en partant du service de renseignements financiers, pour récolter des informations dans les comptes en banque, les réseaux de mes clients et partenaires et ensuite les transmettre aux analystes des services criminels. 

 

Le Canton de Neuchâtel n'est pas seulement l'œil de la confédération en ce qui me concerne, c'est aussi un moyen de piloter discrètement les dossiers sensibles ; des informations avaient été récoltées clandestinement puis remontées en "haut lieu";  force est de constater que malgré ses efforts acharnés, ils ont fini par renoncer à exécuter leur ultime jouissance, me liquider ! 

 

Les secrets inavouables du SEM

Nous dénonçons un vaste système mis en place par le Secrétariat d’État aux Migrations pour surveiller et détruire les organismes de la société civile et les associations considérées comme étant subversifs ou des rivaux.

 

La Confédération helvétique, ni républicaine ou démocrate, s’expose en pleine démagogie ignorantus par ses compromis avec les réseaux internationaux de trafics des êtres humains, des mariages forcés et arrangés, du terrorisme modéré, des barons de la drogue, des gains découlant de la main-d’œuvre moins chère des migrations forcées.

 

Bien trop de femmes africaines en Suisse parlent la même langue : Le silence.  Victimes de toutes formes de violences, 61% d’entre elles restent muettes, rendant cette réalité invisible, avec des conséquences souvent tragiques. Brisons le silence et parlons-en avant qu’il ne soit trop tard.


Non, aux violences faites aux femmes. Ne restons plus silencieux face à ces violences. Ensemble, poursuivons notre engagement !

ACTIONS CITOYENNES

 Les difficultés, les ennuis, les couvées, tant au sens physique que moral s’y trouvent inscrites. Ainsi y verrons-nous à la fois : les maladies, les infirmités et l’entretien de notre corps.

Mais aussi les servitudes vis-à-vis de nos semblables, car la vie n’est faite que d’échanges.

Esclaves des autres ou tyran, tel est le sort des pauvres humains qui ne sont pas encore parvenus à la sagesse !

La diversité relève de l’intérêt même des entreprises

 

L’intégration d’un personnel hétérogène dans les entreprises suisses a progressé ces dernières années, comme le reflète notamment le Guide de gestion interculturelle en Entreprise publié par le Publications BIGMECI . Le Dr Alpha Grace, de CHANGEZVOUS, est convaincue que d’autres améliorations sont possibles et nécessaires.

 

La stratégie de diversité pratiquée dans les entreprises suisses repose-t-elle essentiellement sur des motifs économiques ou sociaux? Lorsqu’il s'agit d’introduire et de mettre en œuvre une stratégie de diversité, les entreprises fondent leurs décisions aussi bien sur des motivations économiques que sociales. Il ressort en premier lieu des résultats de nos sondages que toutes les parties concernées estiment qu’une gestion intégrative de la diversité apporte des avantages économiques significatifs.

 

Quel est le plus important succès mesurable réalisé jusqu’à présent dans le cadre des efforts de diversité?

Les entreprises sont sensibilisées en particulier aux aspects «genre», «âge» et «santé».

 

Quels critères laissent encore entrevoir un retard à rattraper?

Encore peu d’entreprises interrogées soutiennent activement les thèmes liés à la religion et à l’ethnie.

 

Ces thèmes sont-ils particulièrement sensibles et préfère-t-on les éviter?

De nombreuses entreprises estiment que ce sont là des domaines délicats, que chacun doit vivre pour soi, à un niveau personnel. Elles défendent l’idée qu’il n’existe par conséquent aucune nécessité d’agir au niveau de l’entreprise. Il est réjouissant de constater que toutes les entreprises interrogées ont engagé des personnes de plus de 50 ans au cours des cinq dernières années.

 

Avec l’indice de diversité, vous avez développé un instrument permettant de mesurer la diversité des effectifs des grandes entreprises suisses. Dans quelle mesure ces résultats sont-ils représentatifs?

 

L’indice de diversité n’a pas uniquement pour objectif de représenter les progrès des grandes entreprises en termes de gestion de la diversité. En effet, l’indice ne se limite pas à recenser les entreprises exemplaires. Nos sondages prennent également en compte des entreprises encore peu enclines à s’atteler au thème de la diversité.

Par ailleurs, nous offrons aux participants au sondage la possibilité d’obtenir un indice de référence. La comparaison entre participants leur permet d’engranger des idées et suggestions sur leur potentiel d’amélioration et la manière d’optimiser leur gestion de la diversité.

 

Selon l’indice de la diversité, 92 % des entreprises interrogées se penchent activement sur le thème des genres. Cet engagement se traduit-il concrètement par une pleine égalité entre hommes et femmes et ce, à tous les niveaux de direction ainsi qu’en matière de salaire?

 

Je crois que ce résultat est tout simplement attribuable au fait que ces entreprises sont sensibilisées à ce thème. Dans la réalité il existe encore ici un important potentiel d’amélioration, ce que révèle également notre sondage. Les femmes sont notamment encore très largement en sous-effectif aux positions dirigeantes dans la plupart des entreprises.

 

Atteignant 86 %, le critère de l’âge semble aussi jouir d’une importance élevée auprès des entreprises interrogées: observe-t-on dans la majeure partie des entreprises interrogées une réelle variété au niveau des années de naissance et groupes d’âge ?

 

Comme dans le contexte du genre, le résultat eu égard au mélange des classes d’âge indique simplement que les entreprises sont sensibilisées à ce thème. Dans les faits, il y a encore beaucoup à faire dans différents domaines. Les personnes jeunes sont par exemple très rares au sein des conseils d’administration. Ceci n’est bien entendu pas sans rapport avec le manque d’expérience, ce qui n’explique cependant pas tout. Il est par contre réjouissant de constater que toutes les entreprises interrogées ont engagé des personnes de plus de 50 ans au cours des cinq dernières années.

 

"Les principes de diversité doivent être explicitement définis dans la charte et la stratégie de l’entreprise."

84 % des entreprises définissent certes par écrit les principes de la gestion de la diversité, mais la moitié d’entre elles n’ont pas nommé de responsable de la diversité. La gestion de la diversité demeure-t-elle souvent un inoffensif «tigre de papier»?

 

Ceci ne s’applique en tous cas pas aux entreprises qui se trouvent en tête de l’actuel indice de la diversité. Chez elles, la diversité est solidement ancrée dans la gestion et la structure organisationnelle, car elles sont conscientes que seuls les éléments vécus durablement peuvent être intégrés avec succès.

 

Pour y parvenir, une entreprise doit disposer de son propre service Diversité, qui rapporte directement à la direction. Les principes de diversité doivent être explicitement définis dans la charte et la stratégie d'entreprise, ainsi que dans tous les documents importants possédant une dimension stratégique.

 

Par la gestion de la diversité, les entreprises cherchent non seulement à améliorer leur image de marque, mais également leur compétitivité. Ces priorités sont-elles fondées?

Je pense que oui. Une bonne gestion intégrée de la diversité influence positivement l’entreprise aussi bien dans sa perception interne qu’externe. Il est tout aussi important d’avoir affaire à des clients satisfaits qu’à des collaborateurs satisfaits et motivés. Ces deux conditions permettent de préserver la compétitivité.

 

"Les entreprises doivent encore mieux prendre conscience que l’hétérogénéité de leurs effectifs est source d’avantages économiques."

 

Que risque par contre une entreprise qui négligerait la diversité et l’intégration?

Elle anéantit ainsi tout potentiel éventuel de transformation et de créativité, ce qui peut avoir des conséquences fatales à l’heure actuelle, alors qu’il est impératif de réagir rapidement aux nouvelles situations du marché.

La gestion de la diversité est-elle effectivement principalement une affaire de chef? Seules 32 % des entreprises récompensent le management lorsque les objectifs de diversité ont effectivement été atteints.

 

Les incitations matérielles peuvent avoir un effet motivant vis-à-vis de l’atteinte des objectifs fixés. Elles ne constituent toutefois pas le facteur le plus décisif. Notre sondage actuel indique que 56 % de l’ensemble des entreprises interrogées possèdent soit un préposé à la diversité, soit un service Diversité.


71 % d’entre eux dépendent directement d’un membre de la direction. On peut donc dire que 40 % à peine des questions de diversité concernent le chef. Ceci revêt une importance décisive pour une gestion de la diversité intégrative et durable.

 

Même si près d’un quart de l’effectif travaille à temps partiel, seuls 2 % des membres de la direction réduisent leur taux d’occupation. Pourquoi ce taux est-il si bas?

Sur ce point, le concept du Jobsharing pourrait apporter son secours. Y recourir plus souvent équivaudrait automatiquement à accroître la proportion des membres de la direction travaillant à temps partiel.

 

"Il est tout aussi important d’avoir affaire à des clients satisfaits qu’à des collaborateurs satisfaits et motivés. Ces deux conditions permettent de préserver la compétitivité."

Des dispositions légales sont-elles nécessaires pour aider certains critères de diversité à percer dans le monde du travail?


Je suis contre les dispositions légales car, comme le montrent différentes études empiriques, elles se révèlent inutiles. Les entreprises doivent encore mieux prendre conscience que l’hétérogénéité de leurs effectifs est source d’avantages économiques.

 

Quel aspect de la diversité nous occupera encore davantage à l’avenir?

Le thème de l’âge, tout simplement car nous vieillirons toujours plus. Maintenant déjà, nous ignorons jusqu’à quand l’âge de la retraite pourra être maintenu à 65 ans.


Par ailleurs, les personnes plus âgées peuvent contribuer à atténuer le problème lié au manque de spécialistes. Les entreprises doivent cependant s’y préparer, en créant par exemple des modèles et formes de travail adaptées à l’âge.

L'appareil est en marche...

Les Africains en Europe

Les défis et sensibilisation

Alpha Grace

Considérons que nous avons été très pauvres pendant très longtemps, mais à présent, nous aspirons à une vie meilleure, nous avons envie d’avoir de l’argent et du pouvoir ! Je ne pense pas que cela soit mal vu et critiquables…

Migration & Securité

Conférences, études et recherches

Alpha Grace

Il est temps que les Occidentaux oublient tout ce qu’ils croient savoir sur les Africains, la plupart sont faux.

– J’en suis la preuve

Formation

Psynaturothérapie Africaine

Alpha Grace

Une audience, rassemblée dans un but spécifique ou pour célébrer un événement particulier, présente par construction, un lien commun. Un bon orateur ne se contente pas de le savoir, il en tire parti.

Scientifique, Formateur

& Ingénieur social

Dr Alpha Grace

Dr Alpha Grace  @ Tous droits réservés 2000 - 2020

Les opinions et convictions exprimées dans ce site sont exclusivement celles de l’auteur et ne doivent pas être citées ou référenciées sans son autorisation ou son accord préalable, s’il vous plaît. Merci de votre compréhension.

Ce site web utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation de cookies.

Accepter